Bienvenue sur

Futures Subaru Sherbrooke

Fin de semaine parfaite pour le tennis à Sherbrooke

Plusieurs milliers d'amateurs ont assisté aux activités du Tournoi Futures Subaru de Sherbrooke au cours des derniers jours. (Photo : Yves Longpré)
Lundi 13 Mars 2017

Texte de Mario Brisebois, Tennis Canada

SHERBROOKE —Bien que privés d’une finale canadienne tant espérée, puisqu’elle aurait été la première sur le circuit Futures depuis 2010, les amateurs de tennis de Sherbrooke ont néanmoins été récompensés ce week-end pour leur soutien par deux rayonnantes victoires de leurs favoris actuel et passé.

Âgé de 16 ans seulement, Félix Auger-Aliassime a remporté le titre du Futures Subaru de Sherbrooke présenté par Énergie 106,1.

En boni samedi, Vasek Pospisil, vainqueur ici même au Centre sportif de Rock Forest il y a huit ans devant Milos Raonic, a causé LA surprise de la planète tennis au Masters d’Indian Wells en sortant le numéro un Andy Murray, une première depuis la victoire de Daniel Nestor face à Stefan Edberg, en 1992.

Milos a bien sûr déjà vaincu Murray, de même que Roger Federer et Rafael Nadal, mais jamais lorsque ces gloires occupaient le sommet de la hiérarchie.

VICTOIRES DEVANT L’EXPÉRIENCE ET LE CLASSEMENT

Devant une autre salle comble au Centre récréatif, y compris Denis Shapovalov, qui voulait absolument être présent afin d’encourager son ami même s’il n’était pas tout à fait remis du virus qui l’avait obligé à déclarer forfait la veille avant sa demi-finale, et l’état-major de Tennis Canada, Félix Auger-Aliassime a signé une double victoire en battant Gleb Sakharov 3-6, 6-3 et 6-4.

Après tout, le Français originaire de l’Ouzbékistan possédait l’avantage de l’expérience à 28 ans et du classement avec sa 246e place nettement supérieure à la 511e de son jeune adversaire.

À la fin, les amateurs de Sherbrooke et des Cantons ont bondi instantanément de leur siège pour ovationner le champion junior des Internationaux des États-Unis et finaliste de Roland-Garros.

Après avoir inquiété ses fidèles partisans à la première manche, Félix a fort bien repris les choses en mains en ravissant le service de son rival à 4-2 pour niveler la marque.

Sakharov a demandé le soigneur pour un problème à une cheville.

Au dernier acte, Félix n’a pas perdu de temps en brisant son doyen pour rapidement prendre les devants 2-1 et n’a plus jamais regardé en arrière.

Un bien petit monde, Félix et Sakharov, aussi finaliste devant Shapovalov à Gatineau la semaine dernière, étaient des partenaires de double cette semaine.

LE JEUNE HOMME EN AVANCE

Il ne fait aucun doute que la transition de Félix Auger-Aliassime chez les pros se déroule très bien.

Ce titre, qui lui procure 35 points ATP qui valent bien davantage que le chèque de 3 400 $, est son deuxième après celui de Birmingham, en Alabama, en novembre.

Il avait aussi fait une finale et une demi-finale en Floride au moins de février.

« Le calibre est plus relevé ici », de dire Guillaume Marx, entraîneur du prodige.

Vasek Pospisil et Milos Raonic avaient 19 ans lors de leur finale à Sherbrooke et la question qui tue est de savoir où se situe le niveau de Félix Auger-Aliassime.

« Chacun brûle des étapes. Dans le cas de Milos, cela est survenu plus tard. Oui, Félix est beaucoup, beaucoup en avance, mais la suite est importante », mentionne-t-il.

Bref, Sherbrooke pourrait très bien avoir confirmé un autre talent, ce que l’équipe de François Lefebvre mérite bien pour son organisation.

ENTREFILET

Parmi les spectateurs de la finale, il y avait Eugène Lapierre, Jack Hérisset, Alain Beaupré, Richard Quirion et Martin Laurendeau… Un autre surdoué, Denis Shapovalov, se dit remis de son virus « même s’il a perdu 17 livres »… Tout le monde prend la direction de Drummondville pour le Challenge Banque Nationale, dès mardi.

Cet article vous a plu ? Partagez le!

Liens utiles

x

Terme d'utilisation Shark Média & Sport

L'ensemble du contenu de ce site est privé et purement informatif. Les droits du visiteur de ce site ne peuvent par conséquent pas provenir du contenu de ce même site. Ce site est exploité par et a été créé par SHARK MÉDIA & SPORT. Les données contenues dans ce site Internet sont la propriété intellectuelle de et sont protégées par des droits d'auteur. Ces données ne peuvent être copiées ni reproduites sans l'accord préalable de ou SHARK MÉDIA & SPORT sauf dans le cadre nécessaire à la consultation en ligne. Vous pouvez toutefois imprimer des pages entières du site pour des usages personnels. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce site veuillez communiquer avec SHARK MÉDIA & SPORT.

x